Aujourd’hui, on va parler de Typographie. On va même parler d’une typographie en particulier : la Comic Sans. Ha ! vous vous attendiez à de la super typo ultra moderne, et je vous donne une légère envie de vomir en évoquant la Comic. Et oui, c’est dur la vie, mais quitte à jeter des cailloux sur cette typo, autant savoir pourquoi.

  Image 2

Tous les gens qui ont un minimum de goût détestent la Comic Sans MS. Tout en haut de la pyramide des gens qui ont un minimum de goût, on trouve les graphistes. Et dans le monde du graphisme, soyons honnêtes, la première raison de détester la Comic, c’est pour faire bien. C’est toujours de bon ton de snober des trucs que tout le monde aime (les vidéos de chatons, les vidéos de chiots, les vidéos de chatons qui font des câlins à des chiots et les vidéos de bébés animaux en général, exception faite des bébés pigeons) les PC, tout ce qui se rapporte aux PC, tout ce qui a plus de 4 jours d’existence et qui devient, dès lors, complètement déjà vu, totaly has been. Ou vintage, si la chose en question a de la chance.

La Comic Sans MS cumule les bonnets d’âne. Déjà, elle a été créée en 1995 (et pour le coup, on peut vraiment dire que c'était au siècle dernier). En plus, c’était par Microsoft. Et pour ne rien arranger, elle était installée par défaut dans tous les PC du monde. L’engouement a été immédiat, planétaire, tout le monde l’a adoré et utilisé massivement dès sa sortie, de la secrétaire au boucher du coin. Or, quand on est graphiste, on est quand même sensé utiliser d’autres ressources que le boucher du coin.

Cette époque voyait aussi naître les débuts du World Wild Web pour tous, et chacun y allait de son petit site publié à la sueur de son front à la maison. Des milliers de pages envahirent le web avec la typo Comic Sans MS. On est alors passé d’un léger écœurement à une réelle sensation d’overdose (mais que celui qui n’en a jamais utilisé me jette le premier clavier à la figure).
Alors certes, on ne peut plus voir cette typo, mais il faut bien admettre qu’elle n’a pas fait pas d’effort.

Derrière toute typo se cache un typographe. Ce n’est pas bien de se moquer, mais là, ça serait un crime de ne pas vous transmettre l’info : son créateur s’appelle Vincent Connare. Voilà. Il doit être super riche, mais il s’appelle quand même Connare.

 comicsans

Monsieur Connare, donc, a créé cette typo (ou Police, ou Font, ou typeface, ou type mais là, vraiment, c’est pour se la raconter) pour donner un côté sympa aux messages d’aide à la recherche de Windows. En imitant l’écriture des BD (qui s’appellent des Comics en anglais, d’où le nom de la typo) il souhaitait donner un côté pas trop sérieux, enfantin, agréable.
D’une certaine façon, je pense que c’est cet aspect sympathique qui lui a coûté ses lettres de noblesse. (ha ha, zavez compris ?).

 blue-screen

Un petit message d'erreur qui serait bien plus rigolo avec la typo Comic !

Si vous voulez creuser un peu plus le sujet, vous pouvez aller sur ce site (en anglais) et vous en saurez plus sur la genèse de cette typo, ainsi que sur les passions qu’elle déchaine. 

Sinon, je vous conseille vivement de visiter ce site que j’ai adoré pour son parfait mélange de graphisme, d’informations, d’introduction à la typographie…  Je m'en suis d'ailleurs plus que largement servi pour illustrer cet article...

Image 4