2629297849_60920ac596_b

Le 30 avril, pour vous, c’est une date comme les autres. Pourtant, sur mon calendrier, c’est entouré en rouge. Parce que le 30 avril, je m’envole au pays du sirop d’érable.

Nous avons nos billets d’avion depuis plusieurs mois mais c’est seulement depuis quelques semaines que les choses se sont brusquement accélérées. C’est un peu le problème des billets pris longtemps à l’avance : on reste sur l’idée que le voyage, c’est dans longtemps. Sauf qu’un jour, le voyage, c’est dans 2 mois. Et que 2 mois, ça passe super vite. Surtout quand on a 3 semaines à organiser soi-même de A à Z.

Je me suis alors plongée dans les premières joies du voyage : les préparatifs.

Phase 1 : choisir les guides de voyage.
Ça n’a pas été une mince affaire parce que les guides proposés ne me faisaient pas vraiment rêver. Ils n’avaient pas de photos, pas d’idées de parcours, rien ne ressortait, le « guide du routard » était plus un bottin qu’un guide de voyage… Normalement, le voyage commence en feuilletant les pages du guide. Là, non.
J’ai finalement trouvé un super site internet (autentikcanada) qui m’a permis de définir un peu mieux les endroits que je voulais visiter, ceux qui étaient à éliminer (trop loin, trop long, pas assez intéressant…). J’ai fini par acheter « Le guide vert » pour son côté information exhaustive, et le « évasion » pour son côté sympa/pratique et je suis assez contente de mes choix. Je me suis alors retrouvée avec de quoi occuper 2 mois de vacances. Et là, quand il a fallut faire un choix, ce fut le drame.

Phase 2 : choisir les visites.
En recoupant les infos à droite à gauche, dans les guides et sur des sites (pour le coup, le site du routard est très bien fait), j’ai réussi à en éliminer au fur et à mesure pour ne garder que les vraiment bien. Il y a beaucoup d’endroits « extraordinaires » où il n’y a finalement qu’une vieille église à voir…

Phase 3 : faire le circuit
Comment faire environ 2500 kilomètres en 3 semaines sans avoir l’impression de passer les vacances dans la voiture ? Comment aller d’un point à un autre en profitant de ce qu’il y a sur le chemin ? Comment savoir le temps qu’on voudra passer à un endroit ? En gros : comment OPTIMISER.

Phase 4 : refaire le circuit
Bah oui. Parce que l’activité qui est « OUVERTE TOUTE L’ANNEE » (et qui était prévue un mercredi) n’est en fait ouverte que le week-end. Ha. Ha. Grrrr. Et dans la région, ce n’est pas comme à Paris où quand un musée est fermé on va dans celui d’à côté. Non, non, non. Là bas, on a plus qu’à attendre de se faire bouffer par un ours. Heureusement, je n’avais pas réservé les hôtels et heureusement, il a suffit d’inverser le sens du circuit pour que ça tombe un dimanche. Mais du coup, j’ai tout re-vérifié.

Phase 5 : réserver les hôtels
Parce que ça va nous éviter de payer le prix fort. Et accessoirement, de dormir dehors au cas où il y a un congrès, un séminaire ou je ne sais quoi. (et du coup, se faire bouffer par un ours)

Phase 6 : acquérir l’équipement nécessaire
Une bonne valise, de bonnes chaussures, des pansements contre les ampoules, un manteau-chaud-pratique-pas-encombrant, (ça c’est pour le côté baroudeur) ET des cotons à démaquiller, des petites crèmes, le tube de gommage, le gel douche sans savon etc etc (ça, c’est le côté pas baroudeur du tout). Le plus difficile étant 1) de penser à tout 2) de tout faire rentrer dans la valise si on a réussi à penser à tout.

Phase 7 : essayer de conjurer le sort
Ici, c’est le printemps, voir même l’été. Depuis quelques semaines, le temps est magnifique, les petites fleurs éclosent. J’appelle un « hôtel » au Canada, dans un endroit où on devait peut-être dormir dans un tipi et faire du bateau sur le lac. Et là, avec l’accent, le type me dit qu’il y a 20 centimètres de neige, et que le lac est gelé. Douche froide pour moi aussi, me voilà en tabernacle. On savait bien qu’il ne ferait pas 40°, mais de là à avoir 20 centimètres de neige !!!

Phase 8 : consigner le tout un road book
Inutile de vous dire que ça fait 1 mois que je suis tous les soirs dessus, comme une acharnée. Mais au final, on a plus qu'à suivre le guide!

Phase 8 : profiter
Le 30 avril, en montant dans l’avion (en descendant surtout…) il sera enfin temps de profiter !

Ahhhhh, les voyages….

PS 1 : Je ne vous cache pas que l’histoire de la grippe porcine me perturbe un peu.
PS 2 : Je vous tiendrai bien sur au courant dès que je pourrai.
PS 3 : Au cas où je ne peux pas, j’ai quand même programmé des petits billets qui paraîtront pendant mon absence.
PS 4 : N’hésitez pas à laisser vos commentaires, je garderai un œil sur le site.
PS 5 : Voici aussi pourquoi je n'allais pas trop sur vos blogs, les coupines de blog, je n'avais plus une minute à moi...
PS 6 : pour avoir une idée de nos destinations, vous pouvez regarder les tags associés