Voilà une recette délicieuse et extrêmement simple à faire avec vos chtites nenfants ou justes vos chtites mimines. Voir même, vos enfants peuvent la faire avec vous. C’est une base qui est parfaitement adaptable selon vos envies ( ou plus communément, ce qu’il y a dans le frigo)

Cette recette vient de mon tout premier livre de cuisine « La cuisine des tout petit ». Très bien fait, ce livre expliquait de façon très ludique (mais sans prendre les enfants pour des abrutis) les grands principes de la nutrition : l’importance des légumes, des vitamines, des calories etc. En le relisant, je me suis aperçue que ce livre était vraiment très bien et que ses recettes (qui ont maintenant une bonne vingtaine d’années) sont toujours d’actualité (il y avait la recette des sushis !!!).

Pour que ce soit très simple, les mesures sont exprimées en pots. Si cela est très pratique pour la recette du gâteau au yaourt (on prend le pot de yaourt comme unité de base), ça l'est un peu moins pour le cake salé. J’ai donc pris un verre comme unité de mesure. Voilà. Faut pas sortir de Saint-Cyr non plus...

Ingrédients :
2 pots de farine
1 pot de levure
½ pot d’huile
150g de gruyère rapé
1 grosse tranche de jambon (env. 6mm d’épaisseur)
4 œufs
1 pot de lait

Dans un saladier, verser les oeufs, la farine, la levure, l'huile et le lait.
Bien mélanger.
Couper la grosse tranche de jambon en petits cubes et les mettre dans le saladier avec le gruyère.
Bien mélanger. Rajouter une pincée de sel et du poivre (et des épices si vous voulez). Perso, je met une lichette de muscade.
AYÉÉÉÉ!
Mettre le tout dans un moule à cake huilé (ou papiersulfurisé). Et le cake dans un four préchauffé à 5-6 pendant près d'une heure.
Pour vérifier si le cake est cuit, plantez un couteau dans le centre. Si il ressort sec ou à peine humide, c'est cuit!!

La recette a été testée 10 000 fois en l’état, et réussie autant de fois. Pour changer, vous pouvez remplacer le jambon par du poulet, des lardons, mettre du fromage de chèvre frais, des herbes aromatiques, des épices, ajouter des olives, des pignons, des noix, des noisettes… (mais pas tout en même temps, hein, quand même !)

Vous pouvez également varier les formes : le gros moule à cake pour la version « familiale », les petits moules à muffins pour une version apéritive, des minis moules à cake pour une version plus « haut de gamme »… peut importe la forme quand le fond est bon...

Au fait, si il n'y a pas de photos, c'est parce que le cake a été englouti avant d'être immortalisé...