FotoliaComp_2800979_qz1XCUI6kuZrATH45kuhMfKcQEWK8m

crédit photo: Fotolia

Avouons-le, nous avons tous des passions inavouables. Pour ma part, c’est le crochet. Voilà, c’est dit. Le soir venu, je tombe le masque d’activ woman et je fais des petits carrés de 10x10 centimètres en regardant la télé. Vu qu’en général, ce n’est pas très captivant, ça me permet de ne pas complètement perdre mon temps. Et avec mes petits carrés de 10cm, j’ai un projet plus ambitieux : faire un plaid de 160 x 200. (oui, merci, j’ai déjà fait le calcul et ça fait beaucoup de petits carrés) (oui, je sais, le plaid, ça sera pas pour cet hiver, MERCI !). Mais le but n’est pas le résultat final… Comme le disent les grands voyageurs, l’important n’est pas l’arrivée mais le voyage…

C’est ma mamie qui m’a appris le crochet en mai. En même temps, qui d’autre pouvait m’apprendre à faire ça ? Le fait est que depuis, je crochète à tours de bras. Le plus bizarre, ça a été de réapprendre à lire : les instructions de lecture sont faits de signes cabalistiques qu’on ne peut pas déchiffrer seul. Il faut absolument un maître d’apprentissage, et dans mon cas, ce fut ma grand-mère. Dans les débuts, j’étais pressée de rentrer à la maison pour crocheter… Le seul problème, c’est que je ne savais pas à quoi ça allait me servir ces petits carrés. Et même si le crochet ça faisait mémé, je voulais absolument arriver à avoir quelque chose de moderne. D’un seul coup, illumination ! Je vais faire des petits carrés unis et faire un space invaders avec ! Yahouuu !!!! Tremblez napperons ! Bellgarath arrive et va révolutionner le monde du crochet !

GetAttachment_2_

J’ai donc commencé à faire ma couverture, et petit carré après petit carré, j’en suis arrivée là. Ça fait environ 60 centimètres de large pour 40 de haut. Mais bon, ça fait une couverture de poupée et il fallait bien compléter ! Lors d’un week-end avec ma grand-mère, j’ai appris à faire des carrés de 2 couleurs (ou plus). Et j’ai commencé à en faire, à en faire… J’ai changé plusieurs fois de « panier à ouvrage » pour mettre mes nouveaux carrés multicolores, de plus en plus nombreux. Il fallait bien mettre de l’ordre dans tout ça alors j’ai commencé à réfléchir à l’assemblage desdits petits carrés. Finalement, ça devrait donner ça :

couv2

Évidemment, ça ne rendra pas pareil, mais au moins, ça donne un bel objectif. En revanche, vous aurez remarqué qu’il n’y a pas le petit space invaders. Et oui, même dans le monde du crochet, il y a des retournements de situation et des dilemmes cornéliens. En effet, j’ai bien essayé d’intégrer mon bonhomme, mais ça rendait super moche. Donc exit le bonhomme. On a beau faire du crochet, on n’est pas là pour rigoler ou pour s’attendrir (mais je pense déjà à diverses possibilités de le recycler parce que quand même, il est mignon).

Là, vous vous dites « ha oui, y’en a vraiment beaucoup des petits carrés, elle en est où ? » Bon, là, si vous commencez à être vexants, moi, j’arrête hein. J’en suis en haut à gauche. Voilà. Et puis de toute façon, 160x200, c’est beaucoup trop grand pour un plaid. Et puis c’est pas l’arrivée qui compte, c’est le voyage on a dit !

Bon, maintenant que vous avez bien ricané en lisant mon hobby inavouable, je lance un grand concours international. Le premier concours « Comme à la maison ». Il s’agit de poster par mail ou par commentaire, VOTRE hobby inavouable. Ha ! Ça rigole moins hein ! Bande de dégonflés ! Et après c’est moi la mémé crochet ?

Après délibération du grand jury (moi), un adorable petit carnet personnalisé sera offert au gagnant. Suivant la « qualité » des hobbys inavouables, le grand jury pourrait décider, dans sa grande magnanimité, de récompenser plusieurs participant(e)s ! Alors maintenant, c’est à vous d’avouer l’inavouable…