764242851

Depuis quelques jours, je suis prise d'un affreux doute. Bon, je vous rassure tout de suite, il n'y a pas péril en la demeure mais je me questionne quand même sur un des sujets les plus importants : vous. Oui, oui, vous. Ha, tout de suite, ça vous intéresse plus hein! Alors, je pourrai avoir des doutes dans mon coin, ça ne vous intéresserait même pas un peu mais alors dès que ça vous touche de près... Non mais franchement! Bon, aller, soyons honnête, nous sommes tous dans le même cas. (mais surtout vous quand même)

Bref, je m'égare mais je ne perd pas le fil pour autant. Suite à de récentes remarques d'un lecteur, je me suis posé une question de taille. Pas une grande question, mais une question de taille. Et je rajouterai même, de taille de texte (pour ne pas laisser libre cours aux esprits grivois), et pour préciser complètement ma pensée, je parle de mes textes, sur mon blog (bon, ok, moi aussi je suis un peu égocentrique) Apparemment, au premier abord, la longueur des textes pourrait décourager. Celui qui prend la peine de lire sera, j'espère, récompensé de son effort, mais ça m'embête que des gens se disent "oh lala, je vais pas me taper tout ça..."

Je me demande donc si vous préféreriez lire ici des textes de la taille actuelle ou des textes plus courts? Etes vous des adeptes du "plus c'est long, plus c'est bon" ou du "les meilleures blagues sont les plus courtes"?

A vous de vous exprimer! Je vous laisse les clés du blog. Eteignez la lumière en sortant...

P.S: Le lecteur, dans son extrême intelligence, aura du attendre la fin de l'article pour comprendre le titre sibyllin de ce billet...

doute