logo_JDM

Aujourd'hui, c'est le printemps. Mais c'est aussi la journée du macaron. Ceux qui n'ont jamais essayé d'en faire seront peu tourneboulés par cette information. Quoique... C'est quand même l'occasion d'aller goûter plein de macarons, chez plein de pâtissiers. Et se prendre une bonne claque si on a le malheur de faire la comparaison entre les nôtres et les Lenôtre. (elle était facile, je vous l'accorde)

Bon, en même temps, c'est leur métier à ces pâtissiers d'être pâtissiers! Et puis ils ont tout le matériel, la cuisine qui va avec, les conseils de leurs anciens chefs, etc etc. Donc des excuses si les nôtres sont moins beaux, on en a plein. Ca, nous sommes tous d'accord, mais quand même... L'association rassemble tous les pâtissiers qui comptent parmi « les 100 meilleurs pâtissiers du Monde ». Alors c'est vous dire si on peut se permettre de les rater nos macarons! Ha! ils peuvent craqueler! ils peuvent ne pas gonfler! ils peuvent ressembler à des galettes bretonnes! Faites fi de vos macarons raplaplas, et dites-vous que nous ne sommes pas des professionnelles (en tout cas, c'est ce que je me répète comme un mantra à chaque fois que je les rate) Et quand on pense que c'est Pierre Hermé qui est à l’origine de la célébration de ce « Jour du Macaron »... qu'est ce que vous voulez que je vous dise? si même Pierre Hermé est de la partie, moi je rends mon tablier...

Pendant cette journée vraiment pas comme les autres, les amateurs pourront venir déguster gratuitement la totalité des saveurs imaginées par les chefs pâtissiers. Plutôt alléchant comme programme... En plus, le principal bénéficiaire de l’opération est la Fédération des Maladies Orphelines. « Si en moyenne, chaque pâtissier offre 1000 macarons pour 1 euro symbolique, nous serons en mesure d’offrir 100.000 euros à la FMO à la fin de la journée » a déclaré Frédéric Cassel, Président de l’Association Relais Desserts International. « Ce sera une grande fête de la gourmandise, du savoir-faire artisanal, en même temps qu’une action généreuse et responsable » ajoute t-il.

Tout un programme pour se remettre à l'ouvrage. Et quitte à s'inspirer des créations des autres, autant que ce soit celles des maîtres de l'art...